Basic +

BASIC + (Bureau d'Aide et de Soutien à l'Institution Catholique) est une ASBL agréée comme groupement d’employeurs permettant à ses membres situés en Communauté française d'engager ensemble du personnel et de s’en partager l’occupation, chacun en fonction de ses besoins.

 

Les institutions d’obédience catholique membres de Basic+ peuvent ainsi mutualiser leurs besoins de main d'oeuvre à temps partiel, tout en offrant à l'employé la sécurité d'un emploi à temps plein et à durée indéterminée.

Le groupement emploie et paie les travailleurs qu'il met à disposition des associations utilisatrices selon leur besoin respectif. Cette mise à disposition fait l'objet d'une facture mensuelle (non assujettie à la TVA) au prorata du temps occupé par chaque association.

Les avantages de la formule de groupement d'employeurs sont nombreux : outre la souplesse et la simplicité du système, elle fidélise et forme un travailleur aux méthodes de travail et à la culture des associations utilisatrices. Celui-ci peut en outre partager les « bonnes pratiques » entre associations participantes et ainsi renforcer l’efficacité des organisations.

Basic+ fédère des associations de formation et d'enseignement et de service à la personne et à la collectivité (fabriques d’église, congrégations, maisons de repos et de soins…).

Basic+ assure actuellement l’occupation partagée de comptables et de préventionnistes au service de l’ensemble de ses membres, et emploie 2 travailleurs au profit de quelques membres seulement (un ouvrier polyvalent au profit de 3 écoles verviétoises, et un responsable Travaux et Bâtiments au profit de 3 établissements bruxellois)

Le service d’assistance comptable existe depuis 2013, et se traduit concrètement par une aide périodique administrative, axée autour de la comptabilité des ASBL. Les tâches sont en pratique très variables :

  • Encodage complet des pièces comptables;
  • Encodage partiel sur des points techniques, et vérification des encodages;
  • Supervision annuelle, clôture des comptes;
  • Rédaction et présentation des comptes annuels internes à présenter aux organes de l’ASBL, aide à la mise en place de budget;
  • Analyse bilantaire pour aider à la compréhension de la situation financière de l’ASBL;
  • Rédaction des comptes officiels;
  • Déclarations fiscales;
  • Défense des comptes de l’ASBL en cas de contrôle fiscal ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles;
  • Pour l’enseignement subventionné, rédaction du décompte annuel à la Fédération Wallonie-Bruxelles;
  • Aide à la mise en place d’outils de gestion - Ecolage d’un nouvel économe ou employé administratif;
  • Participation à certaines réflexions stratégiques sur la gestion; 

Le service de conseil en prévention porte sur la mise en œuvre d’une politique active de prévention au sein des établissements et leur mise en conformité légale. Concrètement, les Conseillers s’occupent de :

  • Elaborer un plan de prévention complet, sur base de la stratégie définie avec la direction;
  • Mise en place d’une « culture de sécurité » au sein des établissements;
  • Etude des procédures, méthodes et conditions de travail et d’organisation pour proposer des mesures visant à limiter les risques;
  • Mise en œuvre des outils et pratiques développés par le réseau pour la politique de prévention dans les écoles;
  • Optimisation des plans de prévention;
  • Collaboration avec le Service Externe de Prévention dans le cadre, notamment, de la médecine du travail;
  • Mise en conformité légale et réglementaire de sécurité, en collaboration avec la direction des établissements;
  • Analyse de risque des différents lieux et postes de travail;
  • S’il existe, participation au Comité de Prévention et de Protection au Travail dont le conseiller peut tenir le secrétariat, et rédiger les documents et rapports officiels…

 

Si vous êtes intéressés, nous vous proposons de prendre contact avec

Ch. DUFAYS,
Tél: 04/232.71.80 
c.dufays@adesio.be

Cliquer ici pour voir le reportage sur les groupements d'employeurs et le passage de notre collaborateur, Monsieur Nicolas Legrand (2:19), dans le J.T. du 28/06/2014.

Et ici pour voir l’intervention de notre préventionniste, Béatrice Liebens, dans le journal des Niouz du 29/08/2016